Prinia à front écailleux

Spiloptila clamans - Cricket Warbler

Prinia à front écailleux
♀ adulte
Systématique
  • Ordre
    :

    Passériformes

  • Famille
    :

    Cisticolidés

  • Genre
    :

    Spiloptila

  • Espèce
    :

    clamans

Descripteur

Cretzschmar, 1826

Biométrie
  • Taille
    : 12 cm
  • Envergure
    : -
  • Poids
    : 6 à 8 g
Distribution

Distribution

Description identification

Prinia à front écailleux
♂ adulte
Prinia à front écailleux
♀ adulte

Au premier abord, la Prinia à front écailleux apparaît comme une petite fauvette pâle à longue queue. Le dessus du corps, de la tête à la queue, est de couleur chamois clair à nuance rosée. L'alule et les couvertures alaires, noirâtres et ourlées de blanc ou crème, contrastent nettement avec le reste du dessus. Les rémiges sont brun sombre mais les liserés beiges ou chamois rosé masquent largement ce brun qu'on distingue cependant mieux au niveau des tertiaires. Les rectrices sont brunes à chamois, avec une bande subterminale foncée et une extrémité pâle. Les parties inférieures sont crème et plus ou moins teintées de roussâtre.
Les sexes se distinguent par leur tête. Le mâle l'a gris clair avec une calotte striée de noir et de blanc et soulignée par un sourcil blanchâtre. Les lores sont pâles et les joues teintées de roussâtre. La femelle l'a chamois clair, avec une calotte nettement moins marquée et les joues plus rousses. Le bec, assez long et assez épais, est légèrement courbe. Il est rose, à culmen et extrémité noirs. L'œil couleur miel ou brun clair est entouré d'un cercle orbitaire rosâtre ou rougeâtre. Les pattes sont roses.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Cricket Warbler,
  • Prinia charlatana,
  • Fuinha-de-cauda-branca,
  • Schuppenkopfprinie,
  • tücsökprínia,
  • Krekelprinia,
  • Codalunga locustella,
  • Sahelsångare,
  • Sirissanger,
  • penička pustatinná,
  • prinie cvrčkohlasá,
  • Sahelsanger,
  • sahelinkerttu,
  • prínia cridanera,
  • Krybbusöngvari,
  • sahelka,
  • circeņu ķauķis,
  • čričkar,
  • Чешуйчатая приния,
  • コオロギムシクイ,
  • 蟋蟀鹪莺,
  • 喬木長尾鷦鶯,

Voix chant et cris

Prinia à front écailleux
♀ adulte

Le chant consiste en la répétition prolongée et monotone d'une même note. Il peut se traduire par la suite "hip hip hip hip hip...". La tonalité du chant et la fréquence d'émission des notes sont variables (d'habitude, 2 à 4 syllabes par seconde). Souvent, il devient presque un trille et rappelle le chant d'un insecte. Il est émis depuis l'intérieur d'un ligneux, jamais à découvert.
Les cris, variés, sont de la même tonalité et forment souvent comme un babil servant à la cohésion du couple ou du groupe. Le cri d'alarme serait un "zrt" dur.

Habitat

Prinia à front écailleux
♂ adulte

C'est une espèce typiquement sahélienne. Elle occupe la savane à acacias semi-aride à aride sur sol sableux ou graveleux.

Son habitat arboré inclut des touffes herbacées éparses, de grandes Poacées en particulier, et des arbustes en assez faible densité. Couverture végétale et sol nu sont représentés à parts égales. Au Sahraoui par exemple, la prinia se trouve dans les fonds d'oueds couverts d'acacias épineux (Vachellia tortilis) et d'autres ligneux comme le curieux arbre sans feuilles Capparis decidua qui joue un rôle important pour l'oiseau. Au sol, des touffes de grandes herbes (Aristida sp.). Son territoire inclut également les marges sans arbres mais avec buissons bas et petites touffes d'herbes qu'elle explore systématiquement. Localement, on peut même la trouver dans des endroits dépourvus d'arbres, mais avec une strate arbustive développée.

Comportement traits de caractère

Prinia à front écailleux
adulte

La Prinia à front écailleux vit en couples ou en petits groupes familiaux suivant les saisons. L'oiseau n'est pas vraiment farouche, ne cherche pas à se cacher, mais la trouver dans son habitat n'est pas toujours simple. Elle explore longuement les buissons et la végétation basse, passant de l'un à l'autre d'un vol rapide. Elle descend aussi fréquemment au sol à découvert entre les touffes, agitant sa longue queue, et c'est dans ces conditions qu'on a les meilleures chances de bien l'observer. Elle se pose parfois à découvert au sommet d'un petit buisson ou d'une touffe d'herbe, toujours brièvement. Heureusement, elle est vocale et c'est à la voix qu'on la localise le plus souvent. Le chant du mâle attire l'attention, mais il faut le connaître car on l'attribuerait plus volontiers à un insecte.

Vol

Prinia à front écailleux
adulte

Cet oiseau vole sur de courtes distances, quelques dizaines de mètres tout au plus. La silhouette est celle d'une prinia du fait de la longue queue, mais le vol, rapide et direct, évoque aussi une fauvette, mais avec des battements plus rapides.

Alimentationmode et régime

Le régime est insectivore. Elle recherche les insectes dans la végétation ou au sol. Elle profite des opportunités comme la floraison des plantes nectarifères attirant les pollinisateurs. Je l'ai ainsi vu chasser autour des fleurs de Capparis decidua en début de saison sèche. Elle chasse aussi de gros insectes comme des orthoptères, des mantidés,...

Reproduction nidification

Prinia à front écailleux
adulte

La saison de reproduction varie suivant les localités et les conditions climatiques. Elle est synchronisée avec l'optimum de développement de la végétation et de l'entomofaune. L'espèce est monogame. Les couples sont territoriaux, les mâles défendant leur territoire par le chant.
Le nid est construit à moins de 2m de hauteur dans un buisson ou une touffe herbacée dense. C'est une coupe profonde faite d'herbes et autres éléments végétaux, tapissée d'éléments fins (crin végétal et plumes) et protégée par un toit. La femelle y pond (2) 3 à 4 (5) œufs. Les autres paramètres de la reproduction ne sont pas connus.

Distribution

La Prinia à front écailleux est répartie dans une bande sub-saharienne continue assez étroite qui s'étend de l'Océan Atlantique (Mauritanie et Sénégal) à la Mer Rouge (Erythrée). Des îlots de peuplement existent au nord de cette aire, par exemple dans le sud marocain (Sahraoui), le nord de la Mauritanie et le nord du Soudan. Elle est sédentaire.

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

La Prinia à front écailleux est localement commune et n'est pas considérée menacée.

Références utilisées

Autres références utiles

QRcode Prinia à front écailleuxFiche créée le 10/05/2019 par
publiée le - modifiée le 2019-07-13 09:46:14 © 1996-2019 Oiseaux.net