Mouette rieuse

Chroicocephalus ridibundus - Black-headed Gull

Systématique
  • Ordre
    :

    Charadriiformes

  • Famille
    :

    Laridés

  • Genre
    :

    Chroicocephalus

  • Espèce
    :

    ridibundus

Descripteur

Linnaeus, 1766

Biométrie
  • Taille
    : 43 cm
  • Envergure
    : 94 à 110 cm.
  • Poids
    : 225 à 350 g
Longévité

32 ans

Distribution

Distribution

Description identification

La Mouette rieuse est un laridé de taille moyenne, élancé et élégant. L'adulte en plumage nuptial se reconnaît à son capuchon brun noir, paraissant noir de loin. Ce dernier couvre peu la nuque. Les parties supérieures sont d'un gris assez clair. Les parties inférieures sont toutes blanches. Les extrémités noires des rémiges primaires pointent vers l'arrière. La queue est blanche. Bec et pattes sont rouge sombre. Deux croissants blancs cernent l'œil sombre.
Au vol, le patron noir et blanc de la main est typique.
L'adulte en plumage d'hiver a perdu son capuchon dont il ne reste que des traces, deux taches sombres devant l'œil, deux autres sur les oreilles en arrière des yeux, une vague bande sombre matérialisant l'arrière de la calotte et souvent une autre bande entre les yeux. Malgré cela, la tête paraît blanche à distance. Bec et pattes sont d'un rouge plus vif.
Avec ses taches sombres sur la tête, le juvénile rappelle l'adulte, mais l'ensemble des parties supérieures est très marqué de brun, couleur qui remonte du manteau sur le bas du cou formant une ébauche de collier. La queue est blanche et terminée de noir. Bec et pattes sont jaunâtres, le premier avec une pointe sombre.
Dès le premier hiver, le plumage va s'éclaircir. Du gris apparaît sur le dos. Le brun persistera surtout sur les couvertures alaires, petites et moyennes, et sur les tertiaires. Bec et pattes deviennent un peu orange.
Le plumage adulte ne sera acquis que dans la 3e année civile. Entretemps, on assiste à l'évolution du plumage qui perd progressivement le brun initial, caractère d'immaturité, pour devenir de plus en plus gris et blanc. Le capuchon brun est en principe l'apanage d'oiseaux de deux ans au moins. Mais certains individus peuvent développer un capuchon plus ou moins accompli dès le premier été. Il convient alors de bien regarder l'ensemble du plumage pour déceler d'éventuels caractères immatures, comme l'extrémité de la queue sombre, avant de conclure sur l'âge de tels oiseaux.

Indications subspécifiques espèce monotypique

Noms étrangers

  • Black-headed Gull,
  • Gaviota Reidora,
  • Guincho,
  • Lachmöwe,
  • Dankasirály,
  • Kokmeeuw,
  • Gabbiano comune,
  • Skrattmås,
  • Hettemåke,
  • čajka smejivá,
  • racek chechtavý,
  • Hættemåge,
  • naurulokki,
  • Swartkopmeeu,
  • gavina riallera,
  • Hettumáfur,
  • (mewa) śmieszka,
  • lielais ķīris,
  • rečni galeb,
  • Озерная чайка,
  • Camar perak,
  • ユリカモメ,
  • 红嘴鸥,
  • นกนางนวลขอบปีกขาว,
  • 紅嘴鷗〔黑頭紅嘴鷗〕,

Voix chant et cris

Le cri typique de la Mouette rieuse est rauque. Ce sont des oiseaux très bruyants et des cris courts peuvent être entendus dans les colonies, et lors des querelles.
La Mouette rieuse émet de longs glapissements et des sortes de jappements courts et répétés.

Habitat

La Mouette rieuse se reproduit aux lisières des marais, des étangs et des lacs, et dans les clairières dans les régions de forêt boréale.
Elle hiverne dans des habitats côtiers variés, depuis les eaux côtières jusqu'aux ports, les marais salants et les estuaires. On peut la trouver en ville, dans les parcs urbains avec de l'eau.

Comportement traits de caractère

La Mouette rieuse est très grégaire en dehors de la période de reproduction. Elle se nourrit et dort en grands groupes. Cet oiseau est un opportuniste qui "nettoie" les villes et les plages, ou qui se nourrit dans les champs labourés. En effet, les groupes suivent la charrue et capturent des vers et d'autres invertébrés. Elle se nourrit aussi en marchant, en nageant, et en plongeant pour saisir des poissons en suivant des bateaux de pêche. Elle vole aussi au-dessus des flots et picore des insectes à la surface.
Quelques disputes peuvent se produire avec les voisins de nids, et la Mouette rieuse adopte des postures spéciales. D'autres parades montrent l'oiseau dans des attitudes variées.
La Mouette rieuse est monogame et fidèle au site du nid où elle revient chaque année. Elle peut former des colonies mixtes avec des sternes. La parade nuptiale est à son point culminant quand le mâle régurgite de la nourriture à la femelle. L'accouplement a lieu juste après.
Le vol : La Mouette rieuse effectue un vol rapide et actif. Elle peut planer et glisser, et même capturer des insectes en vol.

Alimentation mode et régime

Mouette rieuse
adulte nuptial

La Mouette rieuse se nourrit surtout de toutes sortes d'invertébrés, terrestres comme aquatiques (insectes et leurs larves, lombrics, petits crustacés, mollusques, etc.) et de petits poissons. Elle consomme aussi très occasionnellement des fruits et des graines.

Reproduction nidification

La Mouette rieuse nidifie en grandes colonies, jusqu'à 1 000 couples ou plus. Les nids sont à environ un à cinq mètres les uns des autres.
C'est un nid assez grand sur le sol ou dans la végétation basse et humide. C'est une dépression peu profonde tapissée de végétation.
La femelle dépose 2 à 3 œufs brun-olive, mouchetés de brun, vers fin avril-début mai. L'incubation dure environ 22 à 26 jours. Les jeunes restent au nid environ une semaine et sont semi-nidicoles. Ils quittent vraiment le nid vers l'âge de 32 à 35 jours.

Distribution

Menaces - protection

Statut de conservation IUCN
Eteint
Menacé
Préoccupation
mineure
Éteint
à l'état sauvage
Quasi
menacé
Non
évalué
EX EW CR EN VU NT LC NE

Les populations de Mouettes rieuses s'étendent autour du monde, colonisant petit à petit d'autres pays, depuis les latitudes moyennes en Europe et en Asie, jusqu'aux zones subarctiques.

Références utilisées

Autres références utiles

Fiche créée le 27/05/2017 par Jean François © 1996-2017 Oiseaux.net